Sports

Volleyball/ Championnat national : l’heure du verdict a sonné

25/10/2019 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Volleyball/ Championnat national : l’heure du verdict a sonné
Volleyball/ Championnat national : l’heure du verdict a sonné
De belles affiches se dégagent.

Samedi 26 et dimanche 27 octobre, se jouent les demi-finales et les finales. « Une dernière partition de toutes les surprises », convergent à dire nombre de fans.

Après l’élimination surprise de Gacosmos et Muzinga, pourtant favoris sur papier, nombre de supporteurs redoutent le même scénario.

Sur les 12 équipes masculines et 7 féminines inscrites, il n’en reste que huit (quatre côté garçons et quatre autres chez les filles). « De vrais rescapés », avoue Kana, un fan. Pour en arriver là, Amical, Bujumbura Uwezo Wa Ndani (BUN), Bisoro et Rukinzo, chez les garçons, ont dû batailler ferme. Idem pour Muzinga, Gender Light Club, Les As et New Colombe, chez les filles. Amical a éliminé tour à tour Espoir de Vyanda, la révélation du tournoi, et Gacosmos. Tandis que Bisoro, la formation entraînée par Charles Niyongabo, a nettement dominé les débats, avec à la clé une victoire contre Muzinga.

D’ores et déjà, de belles affiches qui ne peuvent que réjouir les amoureux de ce sport. « Au regard de leurs prestations, on n’aurait pas rêvé mieux », se frotte déjà les mains Kana.

Même observation chez les filles. Les clubs Muzinga et Gender Light Club ont dicté leur loi. « Une confirmation de leur bonne saison », observe Patrick, fan de Rukinzo.

Ce dernier indique qu’outre l’enjeu des matches , ce tournoi a permis de détecter de nouveaux talents cachés dans le fin fond du pays. Pour ce weekend, Amical sera aux prises avec Bisoro, tandis que BUN sera opposé à Rukinzo. Chez les filles, au moment où Muzinga sera opposé au club les As, New Colombe tentera de venir à bout de GLC.

Signalons que les rencontres se joueront au terrain du département du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 3 070 users online