Société

Rétropédalage du maire de Bujumbura

26/11/2019 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Rétropédalage du maire de Bujumbura
Rétropédalage du maire de Bujumbura
Freddy Mbonimpa : « Contrairement à ce qui se dit sur les réseaux sociaux, ces mesures ne visent pas à renforcer la sécurité »

Après le tollé suscité par ses récentes mesures portant réglementation sur les heures d’ouverture des bistrots (de 17h à 21 h pendant la semaine et de 13h à 21h pendant les jours fériés), Freddy Mbonimpa a donné plus de lumière sur certains points polémiques.

«Que les gens se détrompent. Contrairement à ce qui se dit sur les réseaux sociaux, ces mesures ne visent pas à renforcer la sécurité. Nous les avons prises pour le bien et la santé de nos concitoyens  », a-t-il tenu à expliquer.

D’après les rapports du personnel de la mairie, dans certaines localités, à 9h du matin, on peut trouver des personnes ayant déjà commencé à boire. « Ces personnes deviennent improductives au travail».

Il fait savoir que les stations-services, les boutiques… continueront à servir comme à l’accoutumée. Idem pour les boîtes de nuit ou les snack-bars. Même cas de figure pour ceux qui ont des cérémonies (mariage, dot, etc.). « S’ils ont avisé l’autorité administrative à la base, ils pourront facilement aller au-delà de l’heure convenue car il n’y a pas de couvre-feu ».Et de prévenir les tenanciers de bars : «S’ils refusent d’obtempérer à la décision de fermer leurs bars, ils écoperont d’une amende.»

Concernant les vendeurs de crédits téléphoniques sous les parasols, il indique que la décision n’a été motivée que par le désordre qu’ils engendrent, avant de nuancer : « Toutefois, nous sommes en train de nous concerter avec les responsables de ces sociétés de télécommunication pour voir de quelle manière agir.» Idem pour les vendeurs ambulants. « Comme on ne peut pas connaître qui paie l’impôt ou pas, nous avons jugé bon de les éloigner de la commune Mukaza en attendant que la marie construise un autre endroit pour les relocaliser ».Pour rappel, la mairie de Bujumbura avait prises ces mesures, le 21 novembre.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 364 users online