Politique

Mwaro : Plusieurs militants du CNL mis sous les verrous

08/01/2020 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur Mwaro : Plusieurs militants du CNL mis sous les verrous
Mwaro : Plusieurs militants du CNL mis sous les verrous

« C’est une véritable chasse aux Inyankamugayo !» C’est le cri d’alarme lancé par Fabien Mahera, à la tête du parti CNL dans la province Mwaro.
Il raconte que le 2 janvier, Roger Hatungimana, le leader des jeunes Inyankamugayo de la colline Bugera en commune Ndava, s’est fait arrêter pour avoir insulté un conseiller collinaire. A Gisitye, en date du 4 janvier, dans la commune Nyabihanga, un vieux militant du parti de Rwasa rentrant d’une fête en l’honneur du fils d’un voisin célébrant la fin de ses études, a été battu et torturé avant d’être écroué. « Il a fini par être relâché pour aller soigner ses blessures », précise le président provincial du CNL. Au même moment, le chef du CNL de Gisitye qui était intervenu pour venir en aide au vieux membre de son parti a été à son tour interpellé.

Dimanche 5 janvier, ce sont deux militants du CNL de la colline Musongati (Nyabihanga) qui ont été arrêtés par des policiers accompagnés par le chef de zone. « L’intolérance politique va en s’empirant. C’est une véritable chasse aux Inyankamugayo et cela en dépit des discours des plus hautes autorités de la province appelant au vivre-ensemble », s’inquiète M. Mahera. Il révèle, par la suite, qu’une institutrice de la commune Nyabihanga vit la peur au ventre après avoir relayé un son audio où des présumés militants du CNDD-FDD enseignent la haine ethnique à des gamins.

Jean-Désiré Ndikumana, président du CNDD-FDD dans la province Mwaro, prend le contre-pied des affirmations de son adversaire du CNL. Il soutient que l’arrestation de Roger Hatungimana « se justifie parce qu’il a brandi des menaces de mort à l’encontre d’un conseiller collinaire et des Imbonerakure de Bugera à l’issue d’une réunion administrative ». Il dit avoir cherché « à clarifier les choses » avec Fabien Mahera, le leader provincial du CNL, en vain. « Je n’ai jamais réussi à le joindre », dit M. Ndikumana.

Joint au téléphone, l’administrateur communal de Nyabihanga a déclaré « n’avoir aucun détail d’information » sur tous ces faits rapportés dans sa commune.

Quant à l’administrateur de la commune Ndava, Aloys Ndenzako, il est resté injoignable.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Une équipe de reporters d’Iwacu rentre de plusieurs jours d’investigation dans le sud du Burundi. Une affaire défraie la chronique. Des policiers, des autorités à la base, des jeunes Imbonerakure sont accusés d’extorsion de fonds et d’assassinats. Les victimes sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 2 000 users online