Société

Latrines publiques dans certains parkings de la mairie de Bujumbura, un défi

20/11/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Latrines publiques dans certains parkings de la mairie de Bujumbura, un défi
Latrines  publiques dans certains parkings de la mairie de Bujumbura, un défi
Une latrine au parking des bus du nord de la ville en face de la paroisse Saint Michel. Un usager attend pour entrer

A l’occasion de la journée internationale des toilettes, ce mardi 19 novembre, les usagers de certains parkings en mairie de Bujumbura déplorent le manque des latrines publiques.

Vers 10h, des chauffeurs et mécaniciens au parking des bus desservant les zones de Bwiza, Jabe et Buyenzi et Gatumba sont à l’œuvre. Il est situé au quartier asiatique, endroit communément appelé « Kuri Makazi ».
Une poutrelle porte des inscriptions en Kirundi : « Il est interdit de se soulager ici. Celui qui sera attrapé payera une amende de 2000 BIF ». Pourtant l’endroit ne dispose pas de latrine publique.

Pour Jules Bigirima, chauffeur et membre du comité de ce parking, trouver où se soulager est un casse-tête. Il explique que la promesse de la mairie d’implanter des toilettes publiques tarde à se concrétiser. « Dans les années passées, on nous avait promis des latrines pour nous et les passagers, ça fait vraiment longtemps, rien n’a été fait. Seul le parking à l’ex marché central en dispose», regrette-t-il.

Ne sachant pas à quel saint se vouer, ces chauffeurs et mécaniciens se sont organisés pour avoir un endroit où ils peuvent se soulager. Nous avons un endroit quelque part, où on paie 200 pour le petit besoin,300 au grand besoin et 200 pour prendre une douche. Même les passagers qui fréquentent la ruelle de ce parking s’en servent ».

Une situation similaire se remarque au parking des bus des quartiers du nord de la ville, en face de la paroisse Saint Michel. Le lieu est très fréquenté. Quelques restaurants y sont présents. Une seule latrine a été implantée sur l’initiative d’un privé il y a quelques mois. « C’est insuffisant mais n’eût été cette initiative, la situation serait catastrophique », indique Bernard Ciza œuvrant sur ce parking.

Les usagers de ces parkings appellent les autorités de la mairie de Bujumbura à rendre disponibles les latrines dans différents lieux publics pour préserver l’hygiène et assainissement.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 153 users online