Société

La magistrature appelée à faire preuve d’impartialité

29/11/2019 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur La magistrature appelée à faire preuve d’impartialité
La magistrature appelée à faire preuve d’impartialité
La magistrature appelée à faire preuve d’impartialité.

Après avoir observé plusieurs infractions commises lors de la période électorale, la Commission électorale nationale indépendante appelle le corps de la magistrature à faire preuve de justesse.

Enrôlements faits sous de fausses identités. C’est l’une des infractions commises que Pierre Claver Kazihise, président de la CENI, a évoquée lors d’un atelier organisé ce jeudi 28 novembre, à l’endroit du corps de la magistrature au niveau national.

«Nous avons organisé cet atelier à l’endroit des magistrats pour échanger sur le Code électoral, mais aussi les informer sur les infractions qui pourraient être commises durant la période électorale», a déclaré Pierre Claver Kazihise. En tant qu’électeurs, il faut que les magistrats soient mis au courant de ces infractions. Et de marteler: «Il y aura de bonnes élections si la loi est respectée».

Par ailleurs, la modification frauduleuse des procès-verbaux lors des opérations de vote, des résultats et la violation du secret du vote figurent aussi parmi les infractions électorales. Le président de la CENI précise que toutes ces infractions seront sanctionnées par une servitude pénale de 15 jours à 5 ans et une amende variant entre 200 mille et 8 millions BIF.

«L’élection constitue un instrument de compétition pour le pouvoir. Pour que cette compétition soit loyale et plus crédible, il est important qu’un certain nombre de règles du jeu soient bien définies et respectées», fait observer Arcade Harerimana, secrétaire permanent au ministère de la Justice. Pour garantir la crédibilité des élections, il est urgent que les différents intervenants dans le processus électoral soient sensibilisés, notamment la CENI et ses démembrements.

M. Kazihise conseille les magistrats qui seraient animés par un zèle politique à respecter la déontologie de leur métier. Et de leur rappeler que le corps de la magistrature œuvre indépendamment de la politique. Il appelle les magistrats à travailler dans l’impartialité.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 091 users online