EN

Archives

La communauté Ganwa décidée à se rassembler pour plus de cohésion

05/06/2013 La Rédaction 0

<doc1993|left>Cette valeur ou ce souci est devenu le cheval de bataille de l’Association Fraternité Ishaka présidée par Alphonse Niyongere. Cette association regroupant les descendants des derniers rois du Burundi et des clans princiers, vient d’avoir un nouveau comité, elle appelle les membres de cette communauté ou de cette minorité, qui se veut à part, à se rencontrer pour communier et fraterniser. Cette grand’messe est prévue pour ce dimanche, 20 novembre, au "Pyramid Center" en commune Kinindo. Selon Herménegilde Ryanyeninka, membre de ce nouveau comité, la volonté est de réunir tout le monde; les Batare, les Bezi, les Barango (anciens Bataga), les Babibe, les Bavuna, les Bavubikiro, les Bakundo, les Barorere, etc. pour la présentation de ce comité décidé à impulser un souffle nouveau à cette association. Mis à part la recherche de la vérité sur l’assassinat du dernier monarque, le roi Ntare V et la préparation des obsèques dignes de son rang prévues pour le mois d’avril prochain, cette association plaide pour le rapatriement du corps du Roi Mwambutsa IV Bangiricenge inhumé en Suisse et son enterrement au Burundi au même mois d’Avril. <doc1994|right>Cette association guidée par les idéaux de réconciliation et d’unité, compte à son actif la préparation et l’organisation de plusieurs activités à caractère social dont celle de la levée de deuil définitive à Gitega de la Reine Baramparaye, la dernière du Burundi, épouse du Roi Mwambutsa et mère du dernier Roi du Burundi. Selon Herménegilde Ryanyeninka, membre du nouveau comité, l’Association Fraternité Ishaka est apolitique : « La politique a divisé cette communauté, c’est d’ailleurs à l’image du pays, il y a eu des frustrations, des persécutions, une crise identitaire, des antagonismes. Pour le moment, l’essentiel est de ressouder, ensemble, le tissus déchiré ».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Traduire les paroles en actes

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Traduire les paroles en actes

A Karusi lors de la clôture de la semaine dédiée aux héros de la lutte pour la paix et la démocratie, le Président a encore déclaré la guerre à la corruption : « Nous n’allons en aucun cas tolérer les (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 130 users online