Politique

Kigobe: le titre du guide suprême du patriotisme au président Nkurunziza n’a pas fait l’unanimité

20/02/2020 Alphonse Yikeze Commentaires fermés sur Kigobe: le titre du guide suprême du patriotisme au président Nkurunziza n’a pas fait l’unanimité
Kigobe: le titre du guide suprême du patriotisme au président Nkurunziza n’a pas fait l’unanimité
Les députés en train de voter le projet de loi portant statut de ’’Guide suprême du patriotisme’’

Ce mercredi 19 février à Bujumbura, l’Assemblée nationale a voté le projet de loi érigeant le président Pierre Nkurunziza au rang de ’’Guide suprême du patriotisme’’ en dépit des critiques de l’opposition.

La tension était vive à l’hémicycle de Kigobe. En cause, l’examen des amendements du nouveau projet de loi instaurant le statut de ’’Guide suprême du patriotisme’’ en faveur du président Pierre Nkurunziza.

Le député Fabien Banciryanino s’est inscrit en faux contre ce projet de loi en faveur d’un Chef d’Etat, qui selon lui, ’’n’a rien fait de positif pour le pays’’.

«Vous appelez ’’Guide suprême du patriotisme’’ un président dont le régime est responsable de l’exil de milliers de Burundais qu’il a, à un certain moment, de sa propre bouche, qualifié de ’’Mujeri’’, des chiens faméliques errants dans ses discours ? Un président qui a suspendu les activités d’ONGs, qui a provoqué des dissensions dans plusieurs partis ? », a-t-il demandé.

Et ce n’est pas tout comme critiques, d’après le député Banciryanino, « l’actuel président pourrait plutôt faire l’objet de poursuites judiciaires», a-t-il enchaîné avant de qualifier les députés qui ont initié ce projet de loi de « cireurs de pompes ».

S’exprimant à son tour, la ministre de la Justice, a pris le contre-pied des affirmations de ce député. «Une sécurité totale depuis 2005, la construction de routes, la gratuité des soins pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans, une souveraineté économique, … En bref, un président au bilan très positif et salué par son peuple», a estimé Aimée-Laurentine Kanyana sans omettre de qualifier les propos de M. Banciryanino d’« indignes pour un député de la nation ».

De son côté, la députée Godeberthe Hatungimana, questionne la pertinence d’une loi « portant statut pour une seule personne » alors que l’Assemblée nationale a vocation à proposer des projets de loi communs.

« Il n’y a aucune invraisemblance à examiner une loi portant sur un seul individu ou des groupes d’individus. L’Assemblée nationale examine parfois des projets de loi portant statut des médecins alors que tous les Burundais ne sont pas des médecins», a répondu la ministre Kanyana.

«Le président actuel est à l’origine de la paix et de la réconciliation qui règnent actuellement. Depuis son accession au pouvoir, les Burundais cohabitent harmonieusement dans leur diversité ethnique et politique », a avancé de sa part le député Anglebert Ngendabanka qui s’est félicité d’un président « qui a gracié de nombreux détenus».
Pour le député Ibrahim Uwizeye, instaurer le titre de ’’Guide suprême du patriotisme’’, c’est « récompenser un président qui a bien servi son pays ». Et de compléter que ce titre servira d’exemple aux successeurs du président actuel.

A la suite des débats, sur 108 députés présents, 91 ont voté pour ce projet, érigeant le président Nkurunziza au rang de ’’Guide suprême du patriotisme’’, 14 se sont abstenus et 3 ont voté contre.

Notons que ce projet de loi prévoit l’établissement d’une journée nationale du patriotisme qui aura lieu chaque année au mois de juillet et qui sera présidée par le ’’Guide suprême du patriotisme’’ du Burundi.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19 : Pour que la peur ne prenne pas toute la place

On est en plein dedans, le coronavirus est dans nos murs. La menace est bien réelle. Deux cas ont été recensés, avérés positifs à Bujumbura. Le ministre de la Santé l’a déclaré lors d’une conférence de presse, ce 31 mars. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 565 users online