Environnement

Kibenga : quand un fossé se creuse au milieu d’une rue

08/01/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Kibenga : quand un fossé se creuse au milieu d’une rue
Kibenga : quand un fossé se creuse au milieu d’une rue
La rue épervier qui mène vers l’église pentecôte de Kibenga est devenue impraticable

Les eaux de ruissellement en provenance du quartier Kinanira ont complètement érodé et détruit la rue épervier de la zone Kinindo. Les habitants sont désespérés.

Mardi 7 janvier, dans le quartier Kibenga, au Sud de la capitale. La rue épervier qui mène vers l’église pentecôte est totalement impraticable. Un fossé s’est creusé au milieu de cette avenue. Aucun véhicule n’y passe, désormais.

D’après Gervais Ntawokuruyange, un des habitants de cette rue, ce fossé s’est creusé à cause des eaux de pluies qui ont été bloquées au niveau du quartier Kinanira, depuis l’année passée. Depuis lors, elles ont commencé à couler dans les différentes rues du quartier Kibenga.

Les habitants ne sont pas les seuls à se lamenter. Les propriétaires d’hôtels et de restaurants qui opèrent le long de cette rue déplorent un énorme manque à gagner depuis que le terrain a commencé à s’éroder. Les voitures ne peuvent plus passer.

Le gérant de l’hôtel Ishimwe confie qu’avant cette ’’catastrophe’’, toutes les 25 chambres pouvaient être prises en une seule nuit. Mais aujourd’hui, à peine deux chambres sont occupées. «Cette rue, c’est la route principale qui mène vers notre hôtel et la plupart de nos clients se déplacent en voiture». Le gérant se dit désespéré. «Si la situation persiste, l’hôtel risque de fermer».

Le gérant du bar Songa, qui se trouve à côté, confie que le bar a perdu une partie de sa clientèle. Il indique que la majorité de clients qui reste sont les piétons. «Il n’y a plus de parking pour les clients qui viennent en voitures».

Tous ces habitants demandent aux autorités de trouver un autre moyen pour canaliser les eaux de ruissellement mais en attendant une solution, certains d’entre eux ont dû protéger leurs domiciles et leurs infrastructures par leurs propres moyens.

C’est le cas de l’église pentecôte de Kibenga qui s’est retrouvée dans l’obligation de condamner son entrée principale en bétonnant une partie de son parvis pour empêcher des eaux de ruissellement de pénétrer à l’intérieur de cette église.

Iwacu a essayé de contacter l’administrateur de la commune Muha où se trouve le quartier Kibenga, sans succès.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Habemus candidatum!

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Habemus candidatum!

Le moment a été attendu impatiemment, l’événement tombe à point nommé. L’engagement formel du président Nkurunziza de passer le témoin à un autre au terme de ce mandat a suscité moult réactions. Il a fait couler beaucoup d’encre et de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 436 users online