#FREE
EN

Société

Gitega : une mendiante violée et tuée

13/10/2020 Jean Noël Manirakiza Commentaires fermés sur Gitega : une mendiante violée et tuée
Gitega : une mendiante violée et tuée
La cour dans laquelle le cadavre de cette mendiante a été retrouvé

Tout le quartier de Nyamugari à Gitega est sous le choc après la découverte ce lundi 12 octobre du cadavre de Léoncie Bizimana, 57 ans. Selon les témoins, cette femme a visiblement été tuée par étouffement par des personnes non encore identifiées dans la nuit de ce dimanche à lundi chez elle à la 5ème avenue de ce quartier.

Selon l’administration et la police, cette femme n’avait pas de problème avec personne car elle vivait de la mendicité, ce qui écarte le mobile de banditisme.

D’après ces mêmes sources, la victime aurait été violée avant d’être tuée : elle présentait des signes de viol et des blessures sur son corps. « Elle se serait débattue en vain ».

L’administration et les voisins de la victime ont directement fait une collecte d’argent afin d’organiser un enterrement de cette femme. Tous les voisins interrogés parlent d’un crime abominable.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

“La liberté est la règle, la détention l’exception”

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur “La liberté est la règle, la détention l’exception”

22 octobre 2019, un mardi noir, sombre. Un jour où la vie a été bouleversée pour Agnès, Christine, Térence et Egide. Un jour qui pourrait donner raison à Michel Delpech dans sa chanson : « Il y a des jours (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 981 users online