Politique

COVID-19 : «Les cas testés positifs, c’est pour que l’action divine se manifeste sur le Burundi»

06/04/2020 Egide Nikiza Commentaires fermés sur COVID-19 : «Les cas testés positifs, c’est pour que l’action divine se manifeste sur le Burundi»
COVID-19 : «Les cas testés positifs, c’est pour que l’action divine se manifeste sur le Burundi»

A l’église Méthodiste libre de Gashingano en province de Bujumbura, ce dimanche 5 avril, le candidat du Cndd-Fdd à la présidentielle du 20 mai prochain s’est exprimé notamment sur la pandémie du Coronavirus. Il s’en remet aux Ecritures Saintes pour expliquer cette dernière. Verbatim.

Il est écrit que les épreuves ne cesseront de survenir mais malheur à celui qui en sera à l’origine. Avec le coronavirus, tout le monde ne sait pas à qui donner de la tête face à cette pandémie. Avant, ils ne pensaient qu’aux élections et voilà désormais, c’est le coronavirus, les épreuves de maladies ne peuvent pas ne pas être, elles sont même prévues par la parole de Dieu ! Devons-nous alors avoir peur quand elles adviennent alors que nous savons celui en qui nous croyons ? Nous croyons en Dieu, celui qui croit en Dieu, qu’est-ce qui peut lui faire du mal ?

Handitswe ngo ibitsitaza ntibizobura kubaho muga aragowe uwo bizovako, korona uba abantu bose bakanuye amaso babona corona gusa, mu misi iheze, babona ngo amatora, none ubu korona, ibiza vy’indwara ntibishobora kutaba biranditse no mw’Ijambo ry’Imana yemwe, none bije duca tugira ubwoba kandi tuzi uwo twizigiye ? Turizigiye Imana, none umuntu yizigiye Imana n’igiki comukorako ?


Au Burundi, je suis satisfait que de tous les Burundais, il en reste peu de mécréants, d’athées, eux-mêmes vont très bientôt être sauvés, rachetés, après s’être rendus compte de ce que Dieu est en train de réaliser sous leurs yeux. Parce que nous avons tourné le dos à l’athéisme, parce que nous avons abandonné les pratiques d’adorer plusieurs divinités, ici au Burundi, nous priions par le passé plusieurs dieux, il y avait ceux qui adoraient des gens, d’autres l’argent (les richesses), d’autres des idoles ou des féticheurs, d’autres encore des amulettes, mais Dieu nous a montré où se trouve la suprématie et les limites de nos capacités, il nous a témoigné que sa puissance dépasse celle des êtres humains. De ce fait, nous croyons tous aujourd’hui en Dieu, acclamons-le en suffisance.

Mu Burundi ndakenguruka ko twese, ivyarivyo vyose, ngaha mu Burundi dusigaje abapagani bakeyi, nabo nyene buca barokoka babonye ibiriko biraba. Kubera twavuye mu bupagani, twavuye muri bimwe vyo gusenga Imana nyinshi, mu Burundi aha twarasenga imana nyinshi, hariho abasenga abantu, amahera, ibigirwamana, abapfumu, imiti y’ikirundi, Imana yaratweretse ikiruta ikindi, iratwereka aho inguvu zacu zigarukira, turabona ko hariho ifise inguvu ziruta iz’abana b’abantu. None uno munsi twese nico gituma twemera Imana, Tuyikomere amashi cane.


Et pour que cela soit possible, c’est grâce au Saint Esprit qui est venu sur nous, maintenant, Dieu ne nous est pas révélé dans une grotte comme du temps de Moise, il nous a envoyé son fils afin qu’il nous enseigne et quand celui-ci est reparti, il a souligné que celui qui n’a pas compris, que c’est son affaire mais il a ajouté qu’il ne nous laisse pas seuls, il nous a donné l’Esprit Saint pour qu’il nous rappelle l’existence de Dieu, au-dessus de tout. Je voudrais vous dire, qu’il n’y ait pas ceux qui soient apeurés, tourmentés en raison de l’existence de la pandémie appelée ‘‘coronavirus’’, ça doit avoir lieu mais heureux celui qui sait que Dieu nous protégera.

Erega no kugira bikunde ni mutima mweranda yatujemwo, erega ubu Imana ntitubonekera mu gisaka ca kanyigishe kumwe yabigirira Moussa, yaraturungikiye umwana wayo aratwigisha, kandi yasize avuze ati uwutavyumvise n’akazi kiwe muga aca avuga ati sindabasize mwenyene, ndabasigiye mutima mweranda kugirango aze aradukabura ubwenge bwacu kugirango buze buribuka ko hariho ikiruta vyose, Imana. Nagira ndababwire ntihagire abagira ubwoba ngo hariho Ikiza citwa korona virus, birya bitegerezwa kuba ariko harahiriwe uwuzi yuko Imana izodukingira.


S’il y a déjà trois cas au Burundi testés positifs, je me suis renseigné, leur état de santé est bon, rappelez-vous que cette pandémie emporte beaucoup de vies humaines dans le monde, ainsi, n’est-il pas juste que nous remerciions le Seigneur ? Hier, j’ai demandé à travers tout le pays, j’ai appris que personne n’a peur depuis avant-hier de ce qu’il aurait contracté le coronavirus, n’est-il pas juste que nous acclamions le Seigneur ? Acclamons-le parce qu’il a accepté que nous continuions de le célébrer, il y en a qui sont cloîtrés dans des maisons, Dieu a accepté que nous nous rassemblions, que nous dansions pour lui, pour partager sa parole. Il est des temps où des gens oublient Dieu et ceux-là s’inquiètent. Ne vous inquiétez pas, c’est mon propos d’assurance pour vous, ne vous inquiétez pas !

Nihaba hamaze kuboneka batatu mu Burundi, namye mbaza na bonyene amagara yabo ameze neza, muremenya ko kwisi hoho cararandaguye abantu, none aho ntitwoshima Imana ga yemwe? Namye mbaririkiriza mu Burundi bwose ejo bambwira ngo kuhera hirya y’ejo n’umunsi w’ejo, ngo nta muntu n’umwe twumvise aniha ngo afise ubwoba ngo korona virus yamufashe, kuva hirya y’ejo, none ga yemwe aho ntitwokomera amashi Imana ? Erega dukomere amashi Imana kuko yavyemeye ko tuguma tuyivyivyinira, hariho abandi bugaranywe mu mazu, Imana yavyemeye ko uno munsi twicara hamwe tukayivyinira, tukayaga Ijambo ryayo, hariho igihe rero abantu bahora bibagira Imana ugasanga bihebuye, ntimwihebure rero iyo niyo ndemesho ndabazaniye, ntimwihebure!


Dieu aime le Burundi et il nous aime et s’il y en a ceux qui ont contracté le coronavirus, c’est pour que l’action divine transparaisse, vous vous rappelez l’enfant qui a grandi étant aveugle, on a demandé à Jésus : ‘‘Est-ce lui qui a péché ou bien les parents ?’’ Il leur a répondu : ‘‘ce n’est pas lui, il en a été ainsi pour que l’action divine soit faite’’, il l’a guéri et l’enfant a recouvré la vue. Et pour notre cas, qui t’a dit que ça ne s’est pas produit pour que l’action divine se manifeste sur le Burundi. Soyez rassurés alors !

Imana irakunda uburundi kandi iradukunda kandi ni haba hariho ababonetse harya ni kugirango igikorwa c’Imana cigaragaze, muribuka wa mwana yakuze ari impumyi ingene vyagenze, babajije Yezu bati mbega hacumuye we canke hacumuye abavyeyi? Yabishuye ngw’iki? Si we vyabaye kugirango igikogwa c’Imana cigaragaze, hanyuma aca aramukiza, aca arabona. None tweho ni nde yakubwiye yuko bitabaye kugira ngo igikogwa c’Imana cigaragaze ku Burundi. Ni mureme rero.


Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 3 457 users online