#FREE
EN

Société

Concours national : Recalés, ils ne sont pas autorisés à refaire l’année et le concours

01/09/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Concours national : Recalés, ils ne sont pas autorisés à refaire l’année et le concours
Concours national : Recalés, ils ne sont pas autorisés à refaire l’année et le concours
D’après Edouard Ndikumasabo, les centres d’enseignement des métiers ont été construits, mais il manque des programmes.

Le bureau des évaluations du ministère de l’Éducation vient d’annoncer que les élèves qui n’ont pas réussi au concours national de la 9ème vont poursuivre leur formation dans les centres d’enseignement des métiers. Le comité national des parents se dit inquiet du sort réservé à ces élèves suite aux lacunes auxquelles ces centres font face.

Sur 91.420 candidats au concours national de la 9ème, 16.611 lauréats ont obtenu une note supérieure ou égale à 50 %. Adrien Sabushimike, directeur du bureau des évaluations au ministère de l’Education, fait savoir que les élèves qui ont échoué au concours national n’ont pas le droit au redoublement ni de repasser le concours.

Edouard Ndikumasabo, président du comité national des parents, n’en revient pas. Pour lui, même si les centres d’enseignement des métiers ont été construits un peu partout dans le pays, des lacunes à soulevées ne manquent pas. Et de citer entre autre le manque de matériel didactique, l’insuffisance d’enseignants qualifiés.

« Ils ont construit des centres d’enseignement des métiers, mais il manque encore la réalisation de la programmation et dans les réunions que nous avons tenues avec le ministère, nous leur avons demandé d’élaborer des programmes adéquats pour les élèves qui n’ont pas réussi au concours», confie M. Ndikumasabo.

Il fait savoir que les défis auxquels ces centres de métiers sont confrontés pourront entraîner une mauvaise éducation des élèves. Et de se demander aussitôt comment ces derniers vont réussir s’ils n’ont pas de matériels scolaires suffisants.

Le président du comité national des parents demande au gouvernement de décaler la date de la rentrée scolaire pour une bonne programmation de ces centres.

D’après le ministre de l’éducation, Gaspard Banyankimbona, 57.413 candidats sur plus de 91 mille ont eu une note sup��rieure ou égale à 38 %.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

L’arrestation puis l’emprisonnement de Fabien Banciryanino, un député indépendant sous la dernière législature, a créé un certain émoi et a« fait le buzz » surtout sur les réseaux sociaux. Officiellement, c’est pour « rébellion, dénonciations calomnieuses et atteinte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 368 users online