Les billets d'Antoine Kaburahe

« Coïncidence »

23/10/2019 Antoine Kaburahe Commentaires fermés sur « Coïncidence »
« Coïncidence »

Par Antoine Kaburahe

Dès l’annonce de l’arrestation à Bubanza des 4 journalistes d’Iwacu et leur chauffeur, les réactions ont été nombreuses : des messages de soutien, de sympathie, mais aussi des propos nauséabonds. Certains veulent perfidement instiller le doute sur le travail des journalistes d’Iwacu et leur présence dans la zone où des troubles ont été signalés. Un troll zélé est allé  même jusqu’à s’interroger sur la « coïncidence » de cette présence  des journalistes avec l’attaque perpétrée à Bubanza. Pourtant, normalement ce sont les journalistes , les vrais, qui vont vers l’information. Ce n’est pas l’information qui s’amène vers les journalistes assis  tranquillement dans leurs bureaux. C’est ce journalisme de terrain que  pratique Iwacu et qui a bâti sa crédibilité. Que des journalistes se rendent donc en reportage à Bubanza, c’est tout à fait à leur honneur. Les bons journalistes ne se contentent pas que des communiqués de presse rédigés par des communicants professionnels qui ont un message à faire passer. Ils voient par eux-mêmes, écoutent, interrogent, analysent les faits. Bref, comme dit Edwy Plenel, « affrontent des vérités qui dérangent ». S’interroger sur une éventuelle « coïncidence » entre la présence des journalistes du Groupe de Presse Iwacu  avec une attaque rebelle  relève de la mauvaise foi. Les journalistes d’Iwacu étaient simplement partis en reportage sur le terrain. Espérons que ce n’est pas cette « coïncidence » qui a conduit nos quatre collègues et leur chauffeur au cachot.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Une équipe de reporters d’Iwacu rentre de plusieurs jours d’investigation dans le sud du Burundi. Une affaire défraie la chronique. Des policiers, des autorités à la base, des jeunes Imbonerakure sont accusés d’extorsion de fonds et d’assassinats. Les victimes sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 466 users online