EN

Société

Cibitoke/Mugina : grogne chez les victimes des catastrophes naturelles

21/10/2020 Jackson Bahati Commentaires fermés sur Cibitoke/Mugina : grogne chez les victimes des catastrophes naturelles
Cibitoke/Mugina : grogne chez les victimes des catastrophes naturelles
Le Premier ministre, au centre, exhorte les futurs bénéficiaires des maisons d’apporter leur appui dans le cadre des travaux communautaires

Les habitants de la colline Nyempundu de la commune de Mugina victimes des glissements de terrain sont mécontents. Les listes des futurs bénéficiaires de maisons seraient biaisées. L’administration communale tranquillise mais les inquiétudes ne manquent pas.

250 ménages sur 1000 de la colline Nyempundu, zone Nyamakarabo de la commune Mugina auront des maisons grâce à l’appui financier du PNUD de 650 mille dollars américains. Les informations collectées sur place font savoir que le ciblage n’a pas tenu des critères objectifs. « La plupart des gens inscrits sur les listes ne sont pas de vraies victimes des éboulements du début décembre 2019 qui ont fait plusieurs dégâts matériels et humains », se lamente une jeune maman de 7 enfants ayant perdu son mari au cours de ces évènements malheureux.

La quarantaine ne mâche pas ses mots et ajoute qu’avec ses quatre ménages voisins très affectés, ils ne figurent même pas sur la liste d’attente. Même son de cloche pour un chef de famille qui a perdu sa maison et qui a trouvé refuge dans une église. « Avec ma famille de 9 personnes, je ne sais plus à quel saint me vouer. Je croyais être parmi les premiers bénéficiaires mais l’espoir s’amenuise de plus en plus. »

Les mêmes lamentations s’observent du côté des habitants ayant prêté volontiers les parcelles où sont construites des tentes provisoires qui abritent pour le moment les ménages sinistrés. Une source locale a précisé qu’il était obligatoirement prévu de construire des maisons pour ces habitants qui ont donné leurs terrains pour abriter temporairement les populations victimes de ces catastrophes naturelles. « A notre grande surprise, personne ne fait partie des listes des bénéficiaires », déplore un notable ayant volontairement prêté un terrain de 15 ares.

« Des listes fantômes »

Du côté des premiers bénéficiaires se trouvant sur les listes, c’est la satisfaction totale. Un octogénaire ayant vu sa maison détruite et tous ses champs de cultures totalement abîmés salue cette aide même si elle vient tardivement.

Interrogé sur les lamentations de la plupart des ménages victimes qui parlent plutôt de ‘listes fantômes’, l’administration communale explique sans convaincre que seul ¼ de bénéficiaires sont concernés par ce premier lot et que les autres seront servis par après.

Notez que toutes ces promesses ont été annoncées par le Premier ministre, Alain Guillaume Bunyoni, lors de la journée internationale des catastrophes naturelles célébrée au niveau national dans la commune de Mugina le 9 octobre.

Dans son allocution, le chef du Gouvernement burundais a exhorté les futurs bénéficiaires des maisons d’apporter leur appui surtout dans le cadre des travaux communautaires.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Traduire les paroles en actes

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Traduire les paroles en actes

A Karusi lors de la clôture de la semaine dédiée aux héros de la lutte pour la paix et la démocratie, le Président a encore déclaré la guerre à la corruption : « Nous n’allons en aucun cas tolérer les (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 171 users online