Économie

Burundi : Le gouvernement satisfait de la stabilité alimentaire dans le pays

08/04/2020 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Burundi : Le gouvernement satisfait de la stabilité alimentaire dans le pays
Burundi : Le gouvernement satisfait de la stabilité alimentaire  dans le pays
Déo Guide Rurema : « La population consomme de manière équilibrée et variée »

A l’issue d’une conférence de presse de ce mardi 7 avril, Déo Guide Rurema, ministre en charge de l’agriculture, a indiqué que la production des denrées alimentaires principales n’a cessé de s’accroître ces des dernières années.

Selon le ministre, la production du maïs est passée de 139.211 tonnes en 2015 à 890.162 tonnes en 2020, celle du riz de 55.952 tonnes à plus de 300.000 tonnes en 2020, celle de pomme de terre de 55.686 tonnes à 134.340 tonnes et le haricot de 90.218 à 146.903 tonnes pour la même période.

« Actuellement, on n’observe pas de déplacements de gens qui fuient le pays à la recherche de la nourriture comme dans les années 2002 et 2016 où il s’est observée une certaine précarité alimentaire », s’est félicité le ministre Rurema. Selon lui, ’’la population consomme de manière équilibrée et variée’’.

Pour le ministre Rurema, cette augmentation résulte d’une combinaison des facteurs de production. Il a cité notamment la mise à disposition des engrais et semences de qualité à travers des programmes de subvention et l’utilisation des techniques agricoles améliorées.

En plus, l’accroissement des superficies cultivables pour le riz et le maïs lors des programmes d’aménagement des marais y est pour quelque chose. Ils sont passés de 12.250 hectares en 2015 à 17.474 hectares en 2020.
Néanmoins, le ministre Rurema a dit craindre d’éventuelles spéculations occasionnées par la pandémie du Covid-19. Il a promis de s’entretenir avec ses homologues pour prendre des mesures appropriées.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 3 125 users online