Politique

Burundi/Covid-19 : « Pas de question d’ajourner les élections », dixit Gaston Sindimwo

07/04/2020 Alain Majesté Barenga Commentaires fermés sur Burundi/Covid-19 : « Pas de question d’ajourner les ��lections », dixit Gaston Sindimwo
Burundi/Covid-19 : « Pas de question d’ajourner les élections », dixit Gaston Sindimwo
Gaston Sindimwo : « Ceux veulent que les élections soient ajournées suite au Coronavirus sont des ennemis de la démocratie »

Au cours d’une interview exclusive accordée à Iwacu, le premier vice-président de la République du Burundi, Gaston Sindimwo indique que le coronavirus qui sévit dans pas mal de pays, paralysant tous les secteurs, ne va pas entraver les élections de mai prochain au Burundi.

« Nous avons déjà enregistré des cas de Coronavirus sur le sol burundais mais cela ne va pas empêcher la tenue des élections mai 2020 car nous sommes un peuple béni par Dieu, seulement, il va falloir changer quelques habitudes », tient-il à clarifier.

Ce candidat à la présidentielle pour la compte de l’Uprona, son parti, donne quelques suggestions : « Lors des meetings, nous pouvons employer d’autres supports de communication comme les affiches et pourquoi pas faire usage des TIC, les technologies de l’information et de la communication notamment les supports audiovisuels et les réseaux sociaux pour éviter de grands rassemblements et des risques de propagation tout en maintenant le processus électoral ».

Selon Gaston Sindimwo, ceux veulent que les élections soient ajournées suite au Coronavirus sont des ennemis de la démocratie. « Ceux qui pensent au report de ce grand rendez-vous ce sont les mêmes qui prônent un gouvernement de transition ».

D’après lui, c’est une spéculation pour avoir des postes dans l’Exécutif et à l’Assemblée nationale sans passer par la voie des urnes. « Il s’agit de politiciens qui veulent passer par des raccourcis, sans l’aval du peuple qui est souverain pour décider de l’alternance au pouvoir », a averti le premier vice-président de la République.

Signalons que le calendrier électoral prévoit la présidentielle, les législatives et les communales pour le 20 mai de cette année. La campagne électorale est sensée commencer ce 27 avril pour une période de 14 jours si rien ne change.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 3 360 users online