#FREE
EN

Société

A quand la mise en vigueur de l’interdiction de la vente des sacs en plastique ?

25/08/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur A quand la mise en vigueur de l’interdiction de la vente des sacs en plastique ?
A quand la mise en vigueur de l’interdiction de la vente des sacs en plastique ?
Le ministère en charge de l’environnement s’engage à décourager toute fraude ou toute usine fabriquant les sacs en plastique dans la clandestinité.

A quand la mise en vigueur de l’interdiction de la vente des sacs en plastique ?

Les sacs plastiques importés diminuent sensiblement au Burundi. De plus de 179 millions de kg importés en juillet 2019 à plus de 82 mille kg de sachets et sacs plastiques importés en juillet 2020, tel est l’état actuel des importations des sachets et sacs en plastiques, présenté par Déo-Guide Rurema, ministre en charge de l’environnement, dans une conférence de ce mardi 25 août. D’après lui, les importations des sacs en plastique a connu une « sensible » diminution.

Cependant, M. Rurema déplore la fabrication et la vente des sacs et emballages qui s’observent encore sur le marché. Il déplore également des fraudes en provenance des pays limitrophes et des stocks clandestins dans les usines de fabrication non encore écoulés.

Pour pallier cette situation, le ministre ayant l’environnement dans ses attributions, indique que le ministère va s’engager à décourager toute fraude de sacs ou sachets en plastique ainsi que les usines fabriquant ces sacs dans la clandestinité.

«Nous allons bientôt prendre des mesures pour sanctionner toute personne qui importera les sacs en plastique dans la fraude ou toute usine qui fabriquera ces sacs clandestinement».

Toutefois, les importateurs des sacs et emballages ainsi que les fabricants des sacs biodégradables présents dans cette conférence n’ont pas caché leurs appréhensions.

«Je suis dans le domaine de la blanchisserie. Nous n’avons pas encore vu sur le marché burundais de sacs biodégradables qui pourraient remplacer les sacs en plastique. Mais nous emmenons ceux qui prennent une année pour qu’ils soient biodégradables», indique Ferdinande Ndayirukiye, propriétaire d’une maison de blanchisserie.

D’autres, importateurs de sacs en plastique, qui font aussi le commerce des produits nécessitant des emballages en plastique, comme les serviettes hygiéniques ou les jus importés de l’étranger, se demandent comment ils vont emballer leurs produits.

A toutes ces inquiétudes soulevées, le ministre en charge de l’environnement semble être rassurant. Il a donné un délai de deux semaines aux commerçants de venir présenter leurs doléances auprès de ce ministère.

A partir du 22 août de l’an dernier, toutes les importations des sacs et sachets ont été interdites et toutes les autorisations octroyées aux importateurs ont été annulées.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

“La liberté est la règle, la détention l’exception”

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur “La liberté est la règle, la détention l’exception”

22 octobre 2019, un mardi noir, sombre. Un jour où la vie a été bouleversée pour Agnès, Christine, Térence et Egide. Un jour qui pourrait donner raison à Michel Delpech dans sa chanson : « Il y a des jours (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 857 users online