Culture

2è édition du championnat burundais de slam-poésie, c’est parti

29/01/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur 2è édition du championnat burundais de slam-poésie, c’est parti
2è édition du championnat burundais de slam-poésie, c’est parti
Huguette Izobimpa, championne de Slam, édition 2018

Le collectif des slameurs burundais, « Jewe Slam » a lancé ce mardi 28 janvier, la seconde édition du championnat burundais de slam-poésie. Objectif: sélectionner le slameur ou la slameuse qui va représenter le Burundi à la Coupe d’Afrique de slam-poésie.

Amener le slam dans toutes les provinces du Burundi, telle est l’innovation apportée dans la deuxième édition du championnat national de slam.

Elodie-Diane Ishimwe, secrétaire du collectif des slameurs, confie que faute de moyens, seules dix provinces ont été ciblées. Il s’agit des provinces de Bujumbura-mairie, Bujumbura rural, Kayanza, Bururi, Gitega, Mwaro, Ngozi, Muramvya, Bubanza et Rumonge. Cependant, elle rassure que toute candidature non-originaire de ces provinces ci-haut citées sera reçue.

Mlle Ishimwe, qui est aussi slameuse, définit le slam comme étant une sorte de poésie qui se fait sous un rythme musical. Son rôle est de sensibiliser la société sur différents aspects de la vie comme ce festival de slam dédié à la femme burundaise organisé en juillet de l’année dernière.

Selon cette secrétaire, les défis ne manquent pas. Elle révèle que le collectif des slameurs fait face au manque de partenaires et à l’incompréhension des parents.

Et d’exhorter ces derniers à laisser leurs enfants découvrir et exploiter leurs talents. Elle interpelle aussi tous les partenaires de soutenir ce collectif.

Signalons que la finale est prévue pour le 18 mars de cette année. Le vainqueur représentera le Burundi dans la Coupe d’Afrique de slam-poésie qui se déroulera en Ethiopie à la fin de cette année.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Au-delà de Nyarugusu…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Au-delà de Nyarugusu…

Lorsque l’on évoque les pays limitrophes qui hébergent les réfugiés burundais, la tendance est  de ne citer que la  Tanzanie  et  le Rwanda. Les camps de Nduta, Nyarugusu, Mtendeli et Mahama viennent directement à l’esprit. Rares sont ceux qui mentionnent (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 287 users online