#FREE
EN

Santé

195 pharmaciens pour tout le Burundi !

26/09/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur 195 pharmaciens pour tout le Burundi !
195  pharmaciens pour tout le Burundi !
Selon Désiré Bizimana, il faut au moins un pharmacien pour 10 mille personnes.

A l’occasion de la journée mondiale des pharmaciens, l’Ordre national des pharmaciens fait savoir que leur métier reste moins connu au Burundi. Il demande au gouvernement de mettre en application le projet de mise en place d’un département de pharmacie à l’Université du Burundi.

« 195 membres sont inscrits au sein de l’Ordre national  des pharmaciens alors que l’Organisation mondiale de la Santé parle d’au moins un pharmacien pour 10 mille personnes. », a indiqué Désiré Bizimana, président de l’Ordre national des pharmaciens lors d’une conférence de presse, ce 25 septembre.

Entre autres difficultés auxquelles leur métier est confronté, il cite ce manque de pharmaciens suffisants et l’indisponibilité des médicaments.  Pour lui, la bonne qualité ou la disponibilité des médicaments doit commencer par la reconnaissance par tous spécialistes des médicaments au Burundi. « C’est un métier noble, qui n’est pas connu par tout le monde mais qui mérite d’être honoré », insiste le président de l’organe qui a pour mission d’assurer le respect de l’éthique et la déontologie des pharmaciens.  Et aussitôt M. Bizimana de rappeler que le pharmacien constitue un angle de protection du patient avec le médecin et le laborantin

Selon l’ordre national des pharmaciens, la majorité de ses membres est formée à l’étranger. Au Burundi, indique M. Bizimana, seuls les intermédiaires entre le pharmacien et le patient y sont formés.  Néanmoins,  il  affirme avoir été tenu au courant d’un projet de mise en place d’un département de pharmacie à l’Université du Burundi. Il demande au gouvernement d’associer l’Ordre des pharmaciens dans l’exécution de ce projet et de continuer la formation de tous ceux qui aident dans la délivrance des médicaments au Burundi.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’emprisonnement de Banciryanino, un mauvais précédent ?

L’arrestation puis l’emprisonnement de Fabien Banciryanino, un député indépendant sous la dernière législature, a créé un certain émoi et a« fait le buzz » surtout sur les réseaux sociaux. Officiellement, c’est pour « rébellion, dénonciations calomnieuses et atteinte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 202 users online